Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Nature et Alimentation

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Nature et Alimentation : Alimentation > Slowfood

Alimentation

Slow food : Bon, propre et juste


Slow food est un mouvement né à la fin des années 80 en Italie, qui s'est rapidement déployé en France et dans le monde entier, en réaction à l'émergence des fast food. L'idée n'est pas tant de s'opposer à la rapidité qu'au type de nourriture proposé par l'industrie alimentaire. Slow food œuvre pour un soutien militant des acteurs d'une production alimentaire à échelle humaine, pour préserver et fortifier les productions régionales et les cultures locales. « On ne peut imposer un modèle uniformisé à cet écrin de biodiversité qu'est notre planète » Carlo PETRINI, fondateur du mouvement. Pour Slow food, la gastronomie est l'alliance nécessaire du bon, du propre et du juste :
Bon pour l'exigence de qualité gustative, Propre pour des pratiques durable sur toute la chaine, de la culture à nos assiettes, Juste pour le droit reconnu aux producteurs de vivre dignement de leur activité.

Cette organisation s'est donné pour missions :
  • l'éducation au goût avec la notion de droit fondamental au plaisir gastronomique ;
  • la défense de la biodiversité par la sauvegarde des héritages alimentaires, traditionnels, culturels ;
  • le renforcement du lien entre producteurs et consommateurs pour la sauvegarde du patrimoine économique et social.

Slow food a développé différents moyens d'actions originaux et durables qui ont déjà conduit à de nombreux résultats très concrets. Des toutes premières actions locales de valorisation des restaurants pratiquant des cuisines du terroir par la rédaction de guides œnologiques et gastronomiques, au réseau international constitué aujourd'hui de plus de 80 000 personnes, l'organisation s'appuie à présent sur des structures d'envergures :
  • L'Université des sciences gastronomiques qui s'adresse aussi bien aux professionnels de la restauration qu'au domaine du marketing alimentaire et du journalisme. Au delà des enseignements agricoles et culinaires, elle privilégie les orientations humanistes en traitant des aspects historiques, culturels et linguistiques de l'alimentation.




  • L'Arche du goût : elle recense, préserve et valorise les produits agroalimentaires de qualité, des produits historiques et locaux et inventorie toute forme de culture alimentaire Il ne s'agit pas d'établir une encyclopédie de curiosités d'un autre temps, mais bien d'identifier des produits viables, ayant un avenir commercial et d'éviter ainsi la disparition progressive des petites productions. L'arche du goût est renforcée par des Sentinelles, opérations ponctuelles de soutien à des produits en péril qui consistent à trouver des solutions techniques, organisationnelles ou financières pour garantir leur sauvegarde, la pérennité de leur production et de leur qualité.
  • Différentes manifestations culturelles organisées régulièrement à travers le monde comme le fameux Salon bisannuel « Aux origines du goût » à Turin ou à Montpellier. Il s'agit là de remettre le producteur au centre de l'attention, de promouvoir les projets de sauvegarde de la biodiversité (via les Prix Slow food) pour les encourager et créer une émulation, de permette les rencontres entre producteurs et opérateurs des métiers de l'alimentation et de favoriser le contact direct entre producteurs et consommateurs.

L'organisation a choisi l'escargot pour emblème, clin d'œil au travail de fond dans lequel elle s'est engagée. Slow food ambitionne de nous faire devenir des éco-gastronomes, des co-producteurs et plus largement des éco-citoyens pour que nous soyons des consommateurs cultivés, curieux et conscients de nos actes. “La responsabilité à propos de ce qui est durable est partagée par tous : l'agriculteur, le transformateur, les politiciens qui peuvent légiférer à ce sujet et les citoyens qui chaque jour, tandis qu'ils font les courses, peuvent orienter la production par le choix de leurs achats” - Carlo PETRINI


Sur ce thème:    Liens    Bibliographie    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales