Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Habitat et Environnement

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Habitat et Environnement : Environnement > L'avenir énergétique

Pour un avenir énergétique Sobre, Efficace et Renouvelable

La démarche proposée par l'association négaWatt


Nous vivons sur une planète dont les ressources ne sont pas illimitées et ce paramètre ne peut être absent de la réflexion sur notre avenir énergétique. La croissance économique effrénée et toujours encouragée par les politiques actuelles n’est pas compatible avec les capacités de la terre en énergies fossiles. La consommation intensive de ces énergies (pétrole, gaz, charbon, uranium) est par ailleurs une cause majeure de la dégradation de l'environnement à travers le carbone émis. La plupart des technologies promettant l’abondance énergétique (fusion, centrales solaires sur orbite, surgénérateurs…) verront le jour trop tard, au mieux dans un demi-siècle et seront manifestement très coûteuses. Les derniers rapports des scientifiques du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) indiquent que pour éviter une hausse des températures terrestre de plus de 2°C (au delà il y a un risque d'emballement catastrophique), il faut stabiliser les émissions mondiales pour CO2 en 2015 et les réduire de 90% en 2050. Il y a donc urgence à agir. Il devient donc urgent de repenser le modèle énergétique.

Face à ce constat, la seule solution est le bon sens : consommer moins et mieux au lieu de produire plus tout en maintenant une qualité de vie égale. C'est le scénario négaWatt, littéralement : l'énergie non consommée ! Le potentiel de « production » de négaWatts est estimé à plus de la moitié de la consommation énergétique mondiale.
Comment faire ? En déployant la démarche suivante, progressivement, au niveau individuel comme à l'échelle de la société, par ordre de facilité de mise en oeuvre :

1. La sobriété énergétique
Cela consiste à supprimer les gaspillages absurdes en adoptant des gestes simples au quotidien (éteindre les lumières dans les lieux inoccupés, réguler la température des chauffages, consommer des produits locaux, ...). C'est une démarche que chacun peut appliquer individuellement et qui relève simplement du changement de comportement. Elle a par ailleurs l'avantage de générer des gains économique immédiats sur nos factures.

2. L'efficacité énergétique
Cela consiste à améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments (isolation, conception bioclimatique), des moyens de transports (amélioration des réseaux de transports en commun intra et inter-urbains) de nos équipements (ampoules basse consommation ou électroménager de classe A++). Contrairement à la première action, celle-ci requiert actuellement un investissement budgétaire additionnel qui ne peut pas être supporté par tous, les produits énergétiquement efficaces n'étant pas les plus économiques à l'acquisition. C'est donc à la société de mettre en place de nouvelles normes et réglementations et de développer des campagnes publiques d'aide à la rénovation du parc existant.




3. L'utilisation de sources d'énergie renouvelables
Solaire, hydraulique, éolien, biomasse, les sources d'énergie renouvelables sont inépuisables et leur utilisation a un faible impact sur l'environnement. L'objectif n'est pas de remplacer la totalité de l'énergie conventionnelle par de l'énergie renouvelable, les matériaux nécessaires pour concevoir les installations sont eux aussi confrontés à la limite des ressources naturelles (comme le silicium pour les panneaux photovoltaïques), mais de compenser une partie de l'énergie résiduelle consommée par une production locale (systématisation des chauffe-eau solaires par exemple). Leur mise en œuvre reste coûteuse et la rentabilité économique des installation différée à moyen-long terme. Elle nécessite la mise en place d'une politique volontariste pour que s'en suive l'établissement de procédures administratives et financières appropriées (adaptation des règlements de construction, subventions, incitations fiscales, application de taxes reflétant les coûts sociaux et environnementaux sur les énergies conventionnelles pour soutenir la consommation des énergies renouvelables, ...).

Force est de constater que nous avons les solutions à portée de main, la démarche négaWatt est parfaitement réaliste puisqu'elle n'est pas subordonnée à un saut technologique hypothétique. Elle n'est d'ailleurs pas contradictoire avec ce dernier qui s'il advient ne pourra qu'apporter des opportunités supplémentaires d'amélioration de notre avenir énergétique. Socialement, cette démarche dans sa partie énergie renouvelable et efficacité énergétique des bâtiments est de surcroit créatrice de nombreux emplois locaux.
Il ne reste donc plus qu'à se mettre en ordre de marche ce qui relève de la responsabilité personnelle certes, mais surtout collective. Cette démarche fait appel au courage politique de nos dirigeants, à leur résistance à la pression des intérêts sectoriels et des enjeux à court terme, pour offrir au monde une chance de maîtriser son avenir énergétique et de maintenir la paix en évitant les guerres, malheureusement déjà trop fréquentes, pour le contrôle des ressources.

Sur ce thème:    Liens    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales