Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Solidarité

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Solidarité : Engagement : Vandana Shiva

Vandana Shiva, la voie du bon sens

Des hommes et des femmes aux engagements exceptionnels


"Nature currency is life, not money" (La monnaie de la nature c’est la vie, pas l’argent), paroles prononcées par Vandana Shiva lors du Festival Planète Honnête de Cadenet, été 2011.

Vandana Shiva est née en 1952. Docteur en philosophie des sciences, écologiste et féministe indienne, elle a obtenu le Prix Nobel alternatif en 1993. Face à la politique d'expansion des multinationales agro-alimentaires, elle milite pour la défense de l'agriculture paysanne et combat le brevetage du vivant. Elle s'oppose ainsi farouchement à la privatisation des semences, aux OGM et à l'usage de pesticides en raison non seulement de leur impact sur la biodiversité mais aussi très directement sur la situation économique des paysans indiens, massivement poussés au suicide. Elle se bat contre la pollution de l'eau générée par les usines agro-alimentaires. Elle est à l'origine du mouvement alter-mondialiste avec l'organisation du tout premier rassemblement anti-globalisation à Bangalore. Elle a fondé Navdanya, réseau d'échange gratuit de semences et centre de formation à l'agriculture biologique. Le maintien de la biodiversité est pour elle une priorité absolue, notamment par la préservation des semences considérées comme bien commun de l’humanité.

Elevée dans le sud de l'Inde, dans la région du Kerala, Vandana a hérité de son père, garde forestier dans l'Himalaya, la connaissance et le respect de la nature, et de sa mère, inspectrice de l'éducation nationale, les valeurs de Gandhi : tolérance, non-violence et légitimité du recours à la désobéissance civile. Elle a vécu toute son enfance dans des conditions très simples mais au sein d'une famille d'une grande ouverture d'esprit : accès à de nombreux livres, échanges avec les connaissances, amis et autres personnes engagées ou porteuses de revendications de passage dans la maison familiale.
Elève intelligente, subversive et désobéissante, sa curiosité, son besoin de savoir et de comprendre l'emportaient sur toute règle édictée. Devenue étudiante, Vandana Shiva réalise de brillantes études d'ingénieur en physique nucléaire, mais au moment de choisir un laboratoire pour commencer sa carrière professionnelle, elle décide de renoncer aux offres d'emploi plus prestigieuses les unes que les autres pour s'engager dans un combat en faveur de l’autonomie vivrière des paysans indiens. Pourquoi ce changement d'orientation radical ? Parce que Vandana découvre, à l'occasion d'une discussion avec sa soeur qui poursuivait alors des études de médecine, les conséquences potentielles du nucléaire sur l'environnement et sur la santé humaine et surtout, elle prend conscience de l'existence d'une loi du silence à ce sujet dans le milieu scientifique qu'elle côtoie au plus haut niveau. A partir de ce moment là naît l’engagement de Vandana Shiva.

Quels enseignements pouvons-nous tirer du parcours de cette femme exceptionnelle?

Les combats à mener aujourd’hui
OGM, brevetage du vivant, préservation des semences et de la biodiversité, souveraineté alimentaire, Vandana Shiva est une militante des combats de notre temps.



Elle nous éclaire par ses connaissances, son expérience de terrain et la dimension multiforme de son action menée aussi bien sur le plan scientifique que juridique, social, politique, voire spirituel.

Les clefs d’une stratégie victorieuse
Possédant une vision claire de l’objectif et des enjeux, Vandana Shiva sait où elle veut aller et se montre capable de gagner des combats souvent longs et difficiles (comme le combat de deux années mené avec les villageois contre l’implantation d’une usine d’embouteillage de Coca Cola à Plachimada dans le Kerala). Elle est également dotée d’une détermination sans faille, sans doute en partie transmise par son grand-père, mort d'une grève de la faim dont le but était d'obtenir un agrément du gouvernement pour l'école qu'il avait créée pour les filles de son village. Elle allie enracinement local et combat au plan international et fait enfin preuve d’un grand pragmatisme et d’une redoutable efficacité dans la mobilisation de terrain.

Des valeurs fortes
Indépendance, ouverture d’esprit, engagement et non-violence constituent le socle sur lequel s’appuie Vandana Shiva, dans le droit fil des enseignements de Gandhi.

La capacité d’être visionnaire
Dès les années 80 elle a travaillé sur le concept de "services rendus par la nature" et développé une vision holistique de la biodiversité et du lien entre l’homme et la terre. Elle a aussi développé le concept d’écoféminisme : les femmes donnent la vie et les femmes préservent la vie sous toutes ses formes, d’où son initiative de créer une Université des Grands-Mères pour préserver les connaissances traditionnelles des femmes et assurer leur transmission.

Le sens donné à son combat et à sa vie
Face aux violences de notre temps, la seule réponse est, pour Vandana Shiva, de s’engager au service de la paix. "Défendre les droits de cette Terre-mère est la lutte la plus importante pour les droits de l’homme et la justice sociale. Il s’agit du plus grand mouvement pour la paix de notre époque" (extrait du livre Vandana Shiva, victoires d’une indienne contre le pillage de la biodiversité).

Sur ce thème:    Bibliographie    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales