Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Le corps et l'esprit

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Corps et Esprit : Santé > Cancer et environnement

Cancer et Environnement

Connaître l’impact de l’environnement et de nos modes de vie pour mieux se protéger et mieux guérir


Le Cancer est la première cause de mortalité en France. En 25 ans, le nombre de cancers a doublé : 320 000 nouveaux cas sont déclarés chaque année. Cette croissance s’explique en partie par le vieillissement de la population et un dépistage plus précoce. Mais d’autres facteurs de risque sont pointés du doigt par nombre de scientifiques et par les malades eux-mêmes qui s’interrogent sur les causes de leur cancer. Toutefois, encore aujourd’hui, la recherche porte quasi exclusivement (97%) sur des méthodes de soins plus efficaces et de détection plus précoces, sans s’attaquer aux causes réelles de la maladie.

Les habitudes et conditions de vie influent sur l’apparition des cancers. Seulement 15% des cancers sont dus (et encore partiellement) à des facteurs génétiques ; restent 85% de cancers dus à d'autres causes qui pourraient donc être en partie évités. Une illustration concrête se trouve dans le phénomène de l’immigration : une fois arrivés en Occident, les asiatiques qui connaissent des taux de cancers plus faible que les nôtres dans leur pays, rattrapent ces mêmes taux en une ou deux générations. La corrélation entre cancer, mode de vie et environnement est une fois de plus démontrée.
L'impact de l'environnement commence à être reconnu par l’INSERM - Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale, notamment via sa commission « cancer et environnement » qui a noté que la réduction des produits chimiques cancérigènes abondamment présents dans l’environnement moderne (pesticides, estrogènes, benzène, PCB, alkylphénols des produits nettoyants, parabènes dans les cosmétiques et les shampoings, phtalates dans les plastiques…) pouvait contribuer au recul du cancer.
En France, les études en matière de santé environnementale sont très rares, mais des travaux espagnols ont établi un lien significatif entre le cancer du colon et l’exposition aux PCB (polychlorobiphényles). Chez certaines femmes, il a été mis en évidence que la pollution aux PCB et aux hydrocarbures entraînait deux à cinq fois plus de risques d’avoir un cancer du sein. Un chiffre plus élevé que celui engendré par les traitements hormonaux de substitution (THS) qui multiplient par 1,3 à 1,8 les risques de cancer du sein.
Parmi les risques engendrés par les nouvelles technologies, rappelons « l’Appel à précaution » concernant l’utilisation des téléphones portables lancé par 20 experts internationaux rassemblés par David Servan-Schreiber. Cet appel énonce 10 précautions simples à prendre pour se protéger des ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables. A ce jour, les études épidémiologiques existantes sont insuffisantes pour conclure de façon définitive que l’utilisation des téléphones portables est associée à un risque accru de tumeurs et autres problèmes de santé. Toutefois, il existe un consensus scientifique pour conclure que les études disponibles mettent en évidence que les champs électromagnétiques :
  • pénètrent significativement dans le corps humain, particulièrement au niveau du cerveau, et plus encore chez les enfants
  • ont des effets biologiques sur les tissus vivants, qui se traduisent notamment par une augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique et une synthèse accrue des protéines de stress.
Les études les plus récentes qui incluent des utilisations de téléphone portable pendant plus de 10 ans montrent une association probable avec certaines tumeurs bénignes (neurinomes du nerf acoustique) et certains cancers du cerveau, plus marquée du coté d’utilisation de l’appareil.

Quels sont les effets des pollutions atmosphériques, chimiques, électromagnétiques et même intérieures (peintures, aérosols, produits ménagers) sur la santé et l’émergence des cancers ? Quels réflexes adopter dans son quotidien et notamment dans son alimentation ? Comment accompagner les malades et trouver la juste place de chaque démarche de soins en cancérologie ? Toutes ces questions doivent être abordées par le corps médical et les scientifiques pour trouver des réponses qui prennent en compte l'ensemble des facteurs.

Sur ce thème:    Liens    Bibliographie    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales