Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Le corps et l'esprit

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Corps et Esprit : Evolution personnelle > Procrastination

Procrastination, quand tu nous tiens...


Envie de différer, remettre au lendemain, reporter sans cesse ce rendez-vous chez le médecin, remplir sa déclaration d'impôts à la dernière minute, en un mot... procrastiner ! Ou l'art de différer sans arrêt les tâches qui nous semblent pénibles, pour éviter de subir des émotions désagréables dans l’instant ...  Un comportement largement partagé, mais qui à la longue crée frustrations et ressentiment. Y a-t-il moyen d'y remédier ? Oui! Voici quelques idées qui pourront vous être utiles... :

1. Faire prévaloir les bénéfices réels sur les coûts imaginés : autrement dit, plutôt que de focaliser sur les éventuelles "émotions désagréables" à court terme, il est plus motivant de penser à tous les bénéfices (agréables!) qu'apporterait le fait d'agir. En terme de gain d'énergie, de temps ou bien de tranquillité d'esprit par exemple.  Attendre le dernier moment, c'est garder un esprit encombré pendant des jours, voire des semaines. En revanche, prendre les devants permet de se libérer l'esprit et de pouvoir alors se consacrer à d'autres tâches, beaucoup plus gratifiantes pour  soi ... 

2. Prendre l'habitude d'agir : s'entraîner à agir n'est pas sans rapport avec une sorte d'entraînement sportif. Plus on agit, plus on "s'y met", plus le fait d'agir devient facile. La stratégie peut dès lors être soit  de commencer par le "moins pénible", - le reste devenant progressivement plus facile, ou en tout cas moins difficile -, soit de s'attaquer d'abord au "plus costaud", pour ensuite régler le reste avec plus de facilité. L'essentiel est de créer une dynamique d'action, ne serait-ce que de façon ponctuelle mais efficace.   

3. Regrouper les tâches à accomplir : si par exemple vous devez prendre plusieurs rendez-vous ou vous atteler à une montagne de "paperasse", il peut s'avérer très efficace de décider d'une plage horaire pendant laquelle vous regrouperez une série de tâches à accomplir. Vous vous débarrasserez ainsi en une fois de ce qui vous aurait pris plus de temps et d'énergie en étant dilué, justement, dans le temps . 

4. Observer ces  "contraintes " avec humour ou ironie : voici l'exemple d'un discours intérieur possible: "ce n'est quand même pas le fait de remplir cette déclaration qui va me prendre à ce point la tête! J'ai d'autres choses bien plus intéressantes à faire! ". On peut aussi rire de soi : "comment une personne aussi intelligente/créative/intéressante/ avec autant de personnalité/etc ...  (au choix!!) que moi peut-elle se laisser perturber par des tâches/contraintes/... aussi puériles/inintéressantes/ pénibles/etc ...  (au choix là aussi!) . Relativiser, rire de soi, sont des outils très efficaces pour prendre à bras le corps des tâches dont nous avons tendance à exagérer l'importance ou l'aspect négatif.  


5. Faire preuve de créativité : lorsque quelque-chose vous pèse, essayez  de focaliser non pas sur la tâche en tant que telle (par exemple l'organisation d'une assemblée générale), mais plutôt de l'envisager comme un partie d'un tout beaucoup plus productif, voire sympathique, comme par exemple l 'organisation d'un apéritif post réunion, ou d'une soirée conviviale. De ce fait, l 'aspect contraignant ou rébarbatif de votre réunion se trouvera-t-il dilué dans l'organisation plus dynamisante d'une rencontre conçue dans son ensemble. Imaginer des modalités élargies ou différentes permet souvent d'alléger la réalisation d 'une tâche paraissant d'un prime abord très pesante.

6. Agir collectif : lorsque l'action à mener est trop difficile à aborder matériellement ou émotionnellement, la réaliser en groupe peut être très facilitateur. Faire appel aux bonnes volontés parmi ses amis dans un esprit d'échange de services rend souvent l'action plus légère et plus agréable à mener.

7. Modéliser : y-a-t-il autour de moi des gens qui sont capables de faire avec facilité ou détachement ces tâches que j'ai l'habitude de différer ? Si oui, comment font-elles? Est-ce que je peux m'en inspirer ? Et puis si elles y arrivent, alors moi aussi je peux le faire!

Allez, c'est promis, je m'y mets dès aujourd'hui!


Aude Huret
www.coachexpat.com

Sur ce thème:    Professionnels    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales