Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Le corps et l'esprit

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Corps et Esprit : Thérapies > Kinésiologie

Dossier Kinésiologie

Introduction

lire l'interview

L’être humain est le tout indissociable d’une multitude de parties reliées entre elles. Le corps a une âme et l’âme a pris corps. Les deux forment une unité animée par ce souffle vital qui fait de nous des êtres vivants, en mouvement vers et à travers notre histoire. La kinésiologie qui étymologiquement signifie étude du mouvement, du grec kinésis «mouvement», est née au XXe siècle aux Etats Unis. Cette nouvelle science est le fruit de recherches croisées, sur la physiologie à l’occidentale et sur l’énergétique chinoise, qui ont suscité une étonnante floraison de nouvelles connaissances.
Voici, en quelques dates, les étapes d’une évolution qui, de chercheurs en chercheurs, a conduit à considérer l’énergie vitale comme la clé de l’être humain, sur le plan physique comme sur le plan mental. La kinésiologie a pour objectif de permettre à chacun d’atteindre cet « état complet de bien-être physique, mental et social » qui correspond à la définition même que l’OMS donne de la santé.
En 1960 le Dr. George Goodhear, chiropracteur à Detroit, découvre une relation directe entre la faiblesse musculaire et l’état de stress. Il établit une corrélation spécifique entre des points réflexes et le verrouillage musculaire. Il met alors au point un test musculaire qualitatif (le test musculaire kinésiologique) qui sert de feed back pour évaluer l’intégrité énergétique des différents systèmes. Cela le conduit à s’intéresser aux méridiens, clés de la médecine chinoise depuis plus de trois millénaires. En 1966, il publie un ouvrage de recherche sur le renforcement des muscles par la stimulation des points d'acupuncture. La Kinésiologie Appliquée était née.
  • Le Dr. John Thie, chiropracteur, développe, à partir de la Kinésiologie appliquée, une méthode originale « La Santé par le Toucher » (TFH, Touch For Health), qui permet d’évaluer l’état d’équilibre de chaque méridien. Il en fit un outil familial d’harmonisation et de prévention. Une autre forme de kinésiologie, consacrée au mieux-être, était lancée. Le succès fut immense et aujourd’hui, des millions de gens, dans plus de 105 pays, ont recours à cette méthode, qui s’est imposée comme la base incontournable de pratiquement toutes les formations en Kinésiologie Spécialisée.
  • Le Dr. Paul Dennison, spécialiste des problèmes d’apprentissage au travers de la coordination cérébrale, met au point l’Edu-Kinésiologie et crée la méthode « Brain Gym » qui stimule la fonction cérébrale intégrée. Cette méthode est d’une grande aide pour tous les enfants en difficulté scolaire.
  • Gordon Stokes, Candace Callaway et Daniel Whiteside, bâtissent un concept original qu’ils appellent « One brain kinesiology » (mieux connu sous le nom de "3 in 1 concept"), particulièrement efficace pour les problèmes d’apprentissage et le stress émotionnel.

Pour la grande majorité des écoles, partout dans le monde, ces trois méthodes sont les bases de l’enseignement.

Dans les années 1980 d’autres chercheurs vont développer d’autres techniques, répondant ainsi à des besoins particuliers comme le sport, la médecine, la psychologie comportementale, l’éducation, l’environnement. Science en plein développement, la kinésiologie permet l’accès à ce qui, dans un être humain, peut avoir un impact sur l’équilibre énergétique. Elle rencontre un succès continu et croissant dans le monde entier et représente certainement une voie d’avenir.
Depuis 1990 d'autres techniques et méthodes se sont développées dans le monde, en Europe et en France. En 1995, à partir de la Santé par le Toucher de John Thie,  Jean Pierre Bourguet élabore la Kinésiologie Harmonique ouvrant par là une porte à la recherche d'harmonie entre l'âme et le corps.

La kinésiologie est fondée sur le principe que la santé est un équilibre, entre des dimensions structurelles (anatomique), mental-émotionnel (psychologique) et biochimique (physiologie), qui peut être représenté sous la forme d’un triangle équilatéral. Nous sommes en perpétuelle recherche d’équilibre, ce qui s’appelle tout simplement une « homéostasie ». Un état de stress, quel qu’il soit, crée une déstabilisation de l’ensemble du corps et de l’esprit. Un choc émotionnel, un traumatisme physique, une agression écologique sont autant de stress pour lesquels nous devons trouver une réponse, afin de retrouver l’harmonie que secrètement tout être humain porte en lui.
L’objectif d’un travail en kinésiologie est de décoder les raisons du (ou des) déséquilibre que nous ressentons, de trouver les clés qui vont permettre de rétablir la santé qui, sans être pour autant pathologique, n’est pas ce qu’elle pourrait être. Nous sommes porteurs de nos propres solutions : « Le corps sait ». Nous oublions trop souvent d’écouter ce qu’il veut nous dire à travers nos « mal-à-dit ». Tout est relié, ainsi, par le test musculaire nous pouvons accéder à des informations dont le corps est porteur depuis longtemps.

Sur ce thème:    Liens    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales