Javascript Menu by Deluxe-Menu.com
  S'identifier (Mail):
  Accueil  
   
 

Art et Cultures

 
 
Diffusez votre publicité
éthique et écologique

Recevoir les actualités (mail):

plan du site    contact    déconnection  

Art et Cultures : Cultures > Identité et Cultures

Identité et Cultures


Pour pouvoir s'épanouir, chacun a besoin de connaître son identité. Elle se construit d'abord à travers l'héritage généalogique qui commence par le patronyme que l'on porte, puis par la personnalité que l'on se forge au fil du temps. Toute personne à qui il manque des repères généalogiques se positionne généralement dans une recherche qui ne s'arrêtera qu'avec l'obtention de résultats, quitte à ce que cela prenne une vie entière. Sans ces informations, elle éprouvera des difficultés à construire sa propre personnalité.
L'être humain, tout animal social soit-il, a cette particularité de pouvoir se constituer une identité à part entière qui lui permet de contribuer à l'évolution de la société et lui offre l'opportunité d'un certain libre arbitre. Aussi, vouloir établir la définition d'une identité commune structurante parait de ce fait contre la nature profonde de l'homme. Par ailleurs, vouloir définir l'identité d'une population parait totalement anachronique à l'heure de la mondialisation et à une époque ou la circulation des personnes et des informations est devenue ordinaire. Il suffit de sortir dans la rue pour s'en rendre compte, qu'ils aient ou pas la nationalité du pays, les passants sont d'origines multiples et souvent même issus d'un croisement de plusieurs cultures au gré des mobilités de leurs ancètres : c'est la réalité de notre monde. Cela crée de fait des identités individuelles riches et complexes.

Réglementer le mode de vie en société pour permettre de vivre ensemble dans le respect de chacun c'est le propre de la politique à travers la gouvernance de la cité, mais tenter de définir des critères discriminants pour établir un profil identitaire type, c'est au delà de la politique. C'est atteindre à l'intégrité et au respect de la singularité de chacun par une caricature nationaliste qui fait renaître les risques de conformisme et de manipulation de masse. Cela peut même s'apparenter à du sectarisme ; c'est gommer les différences et perdre la richesse qu'apportent la somme des individualités.


La logique analytique qui prévaut de nos jours apporte déjà suffisemment de grilles de catégorisation de chaque personne selon toutes sortes d'axes qui permettent d'établir des statistiques utilisées à des fins plus ou moins nobles. Qu'il est difficile de s'extraire de ces carcans, de trouver l'espace libre de toute contrainte et de toute croyance qui laisse place à la créativité nécessaire à l'évolution de nos sociétés. Et cette créativité de chacun passe par une ouverture aux autres, une mixité des cultures et une écoute sans à priori, ce qui requiert une forte identité personnelle et n'est pas favorisé par une stigmatisation arbitraire de conformité ou non à un profil type.

Evidemment, il est possible de noter des traits culturels particulièrement remarquables selon les pays comme l'ordre Allemand, la conscience écologique Suédoise ou encore le raffinement du goût Français, mais doit-on aller plus loin ? A quoi cela sert-il ? Mettons en valeur notre culture mais sans nous en servir pour établir une nomenclature identitaire restrictive, enrichissons-nous de nos différences.

Dernier commentaire

par icimaintenant le 08/02/2010

 Très juste !

… et très nécessaire dans ces temps, où il faut se demander pourquoi certains sont habités par cette folle envie de retourner au Moyen Age, malgré ce que l’histoire nous enseigne…

 

History will teach us nothing ?


Sur ce thème:    Envoyer à un ami

  Qui sommes-nous ? - Ethique du réseau - Ressources presse - Mentions légales